Offre TGV Max. La SNCF se rattrape et propose à tous les Normands des trajets illimités sur le toit des trains

« Haaaaaaaa on s’est pas foutu de votre gueule. » affirme sans aucune condescendance Guillaume Pépite, le président de la SNCF, . « J’ai bien entendu vos revendications et là, pour le coup vous allez être gâ-té mes petits buveurs de cidre.« 

Rappel des faits, Le 25 janvier dernier, la SNCF a présenté sa nouvelle offre d’abonnement illimité à destination des jeunes de 16 à 27 ans dénommée TGVmax. 100 % des destinations TGV étaient concernées sauf…La Normandie. « Ouais on a fait un peu nos gros bâtards, mais en même temps, qui va en Normandie en dehors des commémorations du 6 juin? » indique M.Pépite « Et puis toutes ces petites fêtes autour des tombes d’Américains et d’Allemands c’est ringard. Faut arrêter de vivre dans le passé les gars. Les gens aiment partir en vacances à La Baule, à Marseille, à Strasbourg…Non euh là pardon, mauvais exemple pour Strasbourg. »

« Je vous ai compris »

Les présidents des cinq conseils départements normands ont écrit à la SNCF pour manifester leur mécontentement, message que le Président de la firme semble avoir saisi « Je vous ai compris. Nan parce que bon, c’est pas parce qu’on voyage en charrette entre deux gares que les Normands n’ont pas le droit à un minimum de considération….Quoi? Ha bon? Pardon, je confonds toujours. Non vous c’est vrai, c’est le TGV qu’on vous a jamais mis. Alors on vous a fait plaisir, vous aurez tous droit à une place en première place sur le toit des trains. On envisage même de vous mettre le wifi…Nan je déconne, un parapluie et c’est tout et un café gratos, allez c’est pour moi, c’est cadeau, c’est bonheur« 

Mais qu’en-t-il des projets qui ont pour but de rapprocher la Normandie de Paris? « Désolé, on a plus de sous, la Cour des compte veut plus. On a tout mis dans la construction de la LGV Paris-Rennes (1h30 de trajet) et Paris-Bordeaux (2h). Oui oui, les Bordelais vont mettre quasiment autant de temps que vous à venir sur Paris. C‘est un peu de votre faute aussi non? Vous auriez dû élire un Président de région ou de métropole influent.  Attendez ça se saurait si l’aménagement du territoire se basait sur des critères tels que l’attractivité, le désenclavement et la ruralité. Z’êtes naïfs les Normands, un peu comme les Mayennais, bonne poire. Chez eux, on a construit une LGV dans leur département pour favoriser les Bretons. Les meuniots n’ont gagné que 19 minutes de voyage et ils sont contents en plus… »

anamorphosetgv.jpg
La Normandie, si prête mais pourtant si loin…

 

Publicités