Drame à Dinan. Un touriste nantais l’avait de trois mais ramasse ses boules trop tôt !

Lors d’une simple partie de pétanque entre locaux et touristes, un hipster nantais a tenté de faire croire qu’il savait jouer à la pétanque. Alexandre, 28 ans, affirmait pourtant connaître le jeu par cœur  « Moi je joue tous les dimanches avec les copains sur l’île de Nantes, on aime se faire des parties en écoutant de la musique et en buvant des pintes à 8 euros. » Tout le monde a cru Alexandre, les enfants de la place arrivaient pour voir Le Nantais comme on le surnomme dans le coin. Même Dédé, l’ancien du coin, avouait être bluffé par le jeu du Faux Breton comme il aime gentiment l’appeler.

« Cochonnet, c’est so 2010, nous on préfère le terme  Pig ball»

Mais l’assemblée déchante vite, Alexandre qui a un jeu assez affirmé, bien qu’assez peu  conventionnel (il lève une jambe sur le côté avant chaque tir NDLR) semblait ignorer totalement les règles basiques de la pétanque. « Il ne savait pas qu’on ne jouait pas toutes ses boules d’un coup, mais uniquement si on ne remportait pas la manche. » nous dit Dédé « Il pensais que la partie s’arrêtait à 15 et non à 13. et ne savait pas compter les points. »

En effet, le jeune community manager nantais, fan de musique pop sur vinyle ne savait pas qu’on pouvait marquer plus d’un point par manche, et donc, qu’il ne faut pas toucher les boules avant de les avoir toutes comparées avec celles de l’équipe adverse. « Il se pointait et ramassait tout, y compris celle de ses adversaires, car il ne reconnaît pas les petits traits sur les siennes. Il ne voulait pas mesurer les distances avec un mètre, mais avec une application sur smartphone beaucoup plus performante selon lui »

Le jeune hipster nantais se défend : « Les vieux, faut qu’ils arrêtent avec leurs règles mainstream. Faut évoluer. Et puis cochonnet, c’est so 2010. Nous à Nantes, on préfère le terme  Pig ball. Faut vivre avec son temps. Et je n’ai pas de leçon à recevoir de gens qui ne sont même pas tatoués… ». Depuis peu, Alexandre se serait également mis à jouer à la betotte, même s’il avoue, ne toujours pas comprendre à quoi sert l’atout…

20070701_25_Warszawa_Pétanque.jpg
« On l’a. Ha non pardon, c’est un caillou ça… »

 

Publicités