Au Foin De La Rue. Scandale : la Cristalline serait coupée à la bière durant le festival

A chaque édition le débat fait rage dans les festivals, mais il faut bien avouer que cette année, le doute est vraiment permis. Des festivaliers du Foin de la rue (53) se seraient plaints d’un goût inhabituel dans leur eau laissant croire que celle-ci a été coupée à la bière « Tout le monde le sait dans les festivals. » raconte Julien, 18 ans, jeune tchétchène titulaire d’un bac ES obtenu de justesse suite à un hors sujet en histoire. « L’eau a souvent un arrière-goût de bière, celle-ci coûte trop cher alors il la coupe avec de la Kro qui est moins onéreuse. C’est mon grand frère qui me l’a dit. Je lui fais confiance à mon grand-frère, il a eu un pote qui a 20/20 en philo en rendant copie-blanche sur un sujet Qu’est-ce que le culot ? ».

« La Cristalline ? Elle est si bonne, j’en boirais des tonnes »

Alors mythe ou réalité ? Légende ou vérité ? Fable ou commodité ? Jean-Simon, responsable du stand VIP répond à cette question de manière assez convaincante : « La Cristalline ? Elle est si bonne, j’en boirais des tonnes. J’ai jamais senti que mon eau avec le goût de la bière. Tout ça, c’est des légendes urbaines de campagne. Bon j’avoue parfois, j’ai l’impression que ma Kro a un goût d’eau, mais ça, c’est scientifiquement prouvé que c’est que des conneries »

Au Foin De La Rue. Le scandale ne s’arrête pas à la bière dans l’eau. D’après certaines sources, des festivaliers passeraient leur temps dans le camping pensant que le festival a lieu dans cet espace. Des trentenaires mentiraient également sur leur âge pour choper des bachelières. Tout aussi incroyable, les préservatifs du stand prévention seraient aphrodisiaques et le bracelet vert du vendredi servirait pour rentrer au camping bénévole ce samedi. Des rumeurs à croire sur parole selon la Rédaction…

Crédit (détournement) photo : David Gallard

 

hqdefault.jpg
« Les dieux du stade »
Publicités