Mauvaise blague à Laval : trois attaques cérébrales dans un kebab après qu’un client commande un sandwich "oignons-salades-tomates" au lieu de "salades-tomates-oignons"

Julien, Kevin et Ryad sont trois serveurs du restaurant « Chef de Bruges» à Laval. Le drame survint samedi soir lorsque 2 jeunes inconscients commandèrent unsandwich-oignons-salades, tomates au lieu de salades-tomates-oignons comme le veut la coutume. Depuis, les 3 serveurs ont subi une attaque cérébrale. « Il ne faut jamais donner cette commande dans le désordre « s’insurge John, le patron du Snack : « Les serveurs sont conditionnés pour une commande salades, tomates, oignons, le risque cérébral est trop important. Ces jeunes clients sont dangereux »
                       « Un kebab sauce Ninja au lieu de Samouraï »
« Chef ? »

Le cas n’est pas isolé, depuis quelques années les vendeurs de Kebab ou les fast-food se plaignent des commandes originales des clients qui ralentissent la cadence : »Les serveurs sont conditionnés pour aller vite et effectuer un maximum de commandes. » affirme John : « Les personnes qui pensent pouvoir commander un jus de goyave ou une bière sans alcool dans nos snacks veulent nous nuire. Je ne parle même pas des abrutis qui font de l’humour dans leur commande. J’ai d’ailleurs récemment gagné un procès. Un client m’a commandé un kebab sauce Ninja au lieu de Samouraï. Le juge a rendu justice en notre faveur en évoquant la jurisprudence de la blague de merde. Appelée la jurisprudence «Roumanoff» dans le milieu. »

Depuis plusieurs années, certaines blagues sont interdites dans les magasins. Les caissières se félicitent de ces mesures qui améliorent leurs conditions de travail. Par exemple la réplique « Non, je ne suis pas fidèle » à la question « Avez-vous la carte de fidélité ? » est interdite. Depuis peu quelques  clients se font alpaguer par la sécurité lorsqu’ils répondent  avec un sourire vicieux «Non mais c’est pas nécessaire» à la question « Vous avez le sans contact » ?
John, le propriétaire du Snack craint surtout la réforme de l’orthographe : « Depuis une semaine, quelques clients demandent un kebab avec oignons mais sans « I « 
Si vous aussi vous êtes témoin d’un calembour usé et pourri dans un magasin. Contactez le service « SOS Hanounanepasserapas ». Ne tentez en aucun cas d’expliquer la blague au commerçant qui ne l’aurait pas comprise car cela donnerait trop de crédit au client.
Publicités