Ernée : L’arrivée du minitel repoussée au mois de mars, les riverains s’impatientent

3615 Ouest-Franc (12 centimes/minute)

« On est fatigué, on a soif de technologie ». C’est ainsi que s’exprime Raymonde, jeune collégienne de 15 ans qui s’impatiente de pouvoir enfin tester la toute nouvelle technologie déployée dans le département depuis 2 ans : le minitel.
Cet appareil inventé en 1982 près de Rennes va enfin être installé dans la commune d’environ 5800 habitants. Le maire actuel, Gérald Lemeunier, lutte depuis 1 an pour que cette avancée technologique fasse son apparition sur son territoire :
La nouvelle salle des fêtes
« C’est une question d’aménagement du territoire, c’est crucial pour le développement économique de notre commune. Cela fait des mois que j’envoie des télégrammes au conseil général (devenu départemental en 2015 ndlr) mais rien n’y fait. Je n’ai pas de réponse. J’ai décidé d’écrire personnellement au député Robert Buron, cette situation n’est plus tenable.« 
Il est vrai qu’Ernée a souvent le sentiment d’être une ville délaissée par la reste de la Mayenne, une desserte supplémentaire de car s’effectue néanmoins entre Laval et la commune. Quelques projets infrastructures sont néanmoins aboutis, la ville est heureuse d’abriter depuis quelques mois une nouvelle salle des fêtes dont la construction a été prise en charge à 80% par le département. Celle-ci témoigne de l’intérêt général pour cette ville située à la frontière de la Bretagne.
Publicités